Accueil du site > Bricolage > Bien choisir son parquet

Bien choisir son parquet

Les parquets sont à l’origine d’un véritable commerce. Étant de plus en plus répandus de nos jours, ces derniers font partie des revêtements de sols les plus tendances.

 

 

Bien que les parquets stratifiés sont les plus utilisés en raison de leur faible coût, il existe d’autres types de parquets. Le choix du parquet peut être difficile, mais les informations suivantes permettront d’éclairer ceux qui souhaitent choisir un parquet mais qui hésitent.

Choisir quel parquet poser chez soi n’est pas une chose évidente. Il faut bien connaître les différents produits disponibles, leurs propriétés, leurs spécificités et leur prix avant de choisie. À la base, ce que l’on appelle parquet est une composition de plusieurs planches de bois disposées de manière régulière de sorte à former un revêtement. Avant de choisir quel parquet utiliser, il faut évaluer si la pièce dans laquelle on compte le poser sera très fréquentée ou non. À titre d’exemple, le trafic sera moins important dans une chambre à coucher en comparaison avec la salle de séjour. Il est aussi important de bien voir sur quelle surface il sera disposé et de voir à combien s’élève la hauteur du seuil.

Le parquet contrecollé

Composé de trois parties, le parquet contrecollé est un plancher de bonne qualité, mais se classe quand même après le parquet massif. Tirant ses origines de la Scandinavie, ce parquet est fourni traité, pour une pose rapide et efficace. Ce dernier peut être collé mais également cloué pour les plus épais, ou installé en pose flottante pour les plus fins. Des parties encastrables sur le coté sont présentes pour faciliter au mieux la pose des lames entre elles. Ainsi, n’importe qui peut placer son parquet contrecollé avec un peu de concentration et de dextérité. La fabrication de ce dernier reste industrielle et l’aspect ainsi que le prix dépend uniquement des essences choisies. Ce type de parquet reste tout de même un bon investissement si on choisit une essence pas trop chère.

Le parquet à mosaïques collées

Créant des motifs une fois posé, le parquet à mosaïques est un parquet de qualité, fabriqué industriellement. On trouve ce dernier dans différents types de bois et ce, à des prix relativement abordables la plupart du temps. Les lamelles de petites tailles qui le composent sont fixées sur du papier kraft. Ce type de parquet donne lieu à une disposition personnalisable. Le parquet à mosaïques se présente sous forme de plaques et doit être poncé puis vitrifié une fois la pose terminée. Ayant très souvent un prix abordable par rapport à sa qualité, le parquet à mosaïques est idéal pour un résultat impeccable à coût réduit. Néanmoins, le prix peut varier en fonction des essences de bois choisies.

Le parquet stratifié

Ayant une durée de vie moyenne, le parquet stratifié est la solution lowcost pour donner un nouveau look à son sol. Il faut bien faire attention à ne pas confondre ce type de parquet avec le parquet massif car en plus d’être plus mince, le bois n’entre pas dans la composition de ce dernier. Le parquet stratifié est fait de plusieurs couches fabriquées dans une matière appelée papier kraft et une résine spécifique y est additionnée. Ce dernier est aussi équipé de ce que l’on appelle des rainures, qui permettent de bien bloquer les planches entre elles. Cette catégorie s’adresse plus aux personnes ayant un budget limité et qui recherchent un plancher décoratif abordable et facile à poser. Néanmoins, le parquet stratifié est le produit le moins durable que l’on peut trouver sur le marché. Le mieux serait de faire des économies et d’opter pour un parquet fait avec du bois véritable.

Le parquet massif

Ce type de parquet est le plus connu. Il existe depuis de nombreuses années est s’utilise encore partout à travers le globe. Ce parquet, également appelé parquet traditionnel, a une durée de vie d’au moins 100 ans. De ce fait, ce dernier reste le plancher le plus cher, et n’est accessible qu’à une certaine catégorie de personnes. Néanmoins, sa qualité n’est pas moindre et il reste sans aucun doute le revêtement par excellence pour une pièce. En règle général, son épaisseur peut varier entre 22 et 23 mm, la longueur est variable pour certains et fixes pour d’autres. La pose de ce dernier se fait sur des supports en bois appelés lambourdes. Ces dernières sont fixées au sol et les planches sont par la suite disposées sur elles et clouées. Ce type de parquet doit être choisi uniquement si on dispose du budget adéquat car en plus du prix des planches, la pose requiert des mains expertes.