Accueil du site > Bricolage > Comment entretenir un parquet ?

Comment entretenir un parquet ?

Entretenir un parquet ne demande aucune compétence particulière. Il importe seulement de tenir compte du type de parquet et de ses caractéristiques.

 

 

Dans tous les cas, il y a l’entretien régulier, au quotidien si possible, qui se fait en quelques minutes et l’entretien périodique qui nécessite beaucoup plus de temps et de matériel. Par ailleurs, il faut toujours intervenir rapidement pour enlever les taches et autres salissures sur le parquet pour un résultat satisfaisant.

En plus de la finition, la technique de pose différencie les parquets entre eux. Ainsi, il y a le parquet flottant, le parquet collé et le parquet cloué. L’essence de bois utilisée, ainsi que la technique de pose restent un choix personnel, mais dépendent beaucoup du budget et de la compétence du propriétaire s’il compte lui-même poser son parquet.

Les différents types de parquet

Pour entretenir au mieux un parquet, il est important de connaître les caractéristiques de chaque type de parquet. Quand les lames sont enduites d’huile, on parle de parquet huilé. L’huile joue à la fois un rôle protecteur et esthétique. Son prix de revient assez élevé est l’inconvénient de ce type de parquet. Comme l’huile ne reste pas en surface, mais pénètre profondément dans le bois, un parquet huilé le reste pour toujours. Le parquet ciré se reconnaît par son aspect et son parfum particuliers. Malheureusement, ce type de parquet est peu résistant, et il est très sensible à l’eau, c’est pourquoi il cède peu à peu la place aux autres types de parquet.

Le parquet vitrifié, comme son nom l’indique, est un parquet enduit de vernis qui est de plus en plus utilisé. En effet, plus de 75 % des parquets neufs posés en France sont vitrifiés à l’usine de fabrication. Cet engouement s’explique par le fait qu’un parquet vitrifié bien posé est très résistant et donne une touche esthétique certaine à la pièce. Bien entretenu, le parquet ne requiert une nouvelle application de vernis qu’au bout de 15 ans en moyenne. Si le parquet n’est pas vitrifié au moment de la fabrication, il est tout à fait possible de le faire soi-même. En même temps, on peut donner une teinte particulière au parquet vitrifié. Cependant, la teinte doit s’accorde avec l’intérieur de la pièce. Seulement, ce procédé n’est recommandé que pour les parquets posés dans les pièces peu fréquentées.

Bien entretenir son parquet

L’entretien d’un parquet commence avant même sa pose. En effet, pour que le parquet s’habitue à l’humidité de la pièce, il est recommandé de le placer durant quelques jours à même le sol dans la pièce où il sera posé. L’entretien quotidien d’un parquet vitrifié se résume à un dépoussiérage à l’aide d’un aspirateur ou d’un balai. Il suffit ensuite de passer un tissu humide et le tour est joué. Malheureusement, le vernis s’use avec le temps et le parquet perd son aspect vitrifié. Il faut penser alors à donner une seconde jeunesse au vernis en utilisant un raviveur ou « polish » disponible dans la plupart des magasins de bricolage. Pour cela, diluez le raviveur à raison d’un verre pour dix litres d’eau puis appliquez-le à l’aide d’un chiffon sans rincer. Les rayures disparaissent et le parquet retrouve tout son éclat.

Pour l’entretien quotidien d’un parquet huilé, il faut utiliser un balai à franges légèrement imbibé d’eau. Si le parquet présente des tâches importantes, il ne faut pas hésiter à utiliser du savon noir naturel. Si les taches résistent à ce traitement, procéder au ponçage de la partie souillée, puis appliquer une nouvelle couche d’huile. Dans tous les cas, il est conseillé de renouveler la couche d’huile une fois par an. Pour ce faire, poncez légèrement tout le parquet en faisant trois passages avec du papier verre à grains différents, puis utilisez une monobrosse pour un meilleur résultat. Quand il n’y a plus aucune trace de tache, on peut passer à l’application de l’huile. Penser à lustrer quand l’huile est sèche.

Quant au parquet ciré, l’entretien se résume à un passage régulier d’une éponge humide. On peut également s’aider d’un balai ou d’un aspirateur pour enlever les poussières. Si les taches s’étalent sur une grande surface, effectuez un ponçage avant de cirer une nouvelle fois. Pour tous les types de parquet en général et pour le parquet ciré en particulier, veillez à placer un paillasson à l’entrée de la pièce et à fixer des patins sous les pieds des meubles. En aucun cas, il ne faut jamais laver un parquet à grande eau.