Accueil du site > Maison > Les différentes formes d’escaliers

Les différentes formes d’escaliers

Les escaliers existent en différentes formes et sont fabriqués avec divers types de matériaux. Ainsi, il n’est pas toujours évident d’en choisir un.

 

 

Pour choisir l’escalier qui convient le mieux, il faut prendre en considération les normes de sécurité, et la construction à faire. De plus, l’escalier doit s’harmoniser avec la décoration de la maison. Outre les modèles en vogue, le choix d’un escalier doit reposer sur sa fonctionnalité et les préférences de l’acheteur.

Les escaliers constituent de véritables objets de décoration et d’architecture pour la maison. Ils existent sous plusieurs formes et sont fabriqués en différentes matières afin de satisfaire au mieux les besoins du consommateur. Le choix de la forme des escaliers doit tenir compte de deux critères primordiaux : son esthétique et sa fonctionnalité. Le choix doit également prendre en compte la sécurité des utilisateurs. Avant de prendre une décision, il faut penser à introduire les éléments indispensables comme les garde-corps dans la liste des exigences. Les rambardes sont des outils indispensables pour limiter les risques d’accident. Elles sont surtout utiles pour les enfants et les personnes âgées. La qualité des marches est également un facteur primordial de la sécurité. Les marches doivent avoir un espacement régulier et elles doivent être composées de matière antidérapante. Pour plus de sécurité, il importe également d’avoir des escaliers bien éclairés qui offrent une vue aisée des marches.

Les escaliers de type classique

Le choix de la forme des escaliers repose également sur l’espace disponible ainsi que les goûts de l’acheteur. Il existe 4 grands types d’escaliers classiques : les escaliers droits, les escaliers tournants ( ¼ tournant ou ½ tournant), les escaliers hélicoïdaux et ceux en colimaçon. Les escaliers droits sont les plus classiques et sont les plus faciles à mettre au point. Les marches sont rectangulaires et il n’y a pas de changement de direction. Ce type d’escalier est idéal pour les pièces étroites et s’adapte très bien à l’entrée d’une pièce. De plus, l’espace libre sous les marches peut être aménagé en placards.

Les escaliers tournants bas sont très esthétiques et offrent également un gain de place semblable à celui offert par les escaliers droits. Les escaliers tournants s’adaptent idéalement entre les murs d’un hall ou d’une entrée principale. Il existe deux types d’escaliers tournants, les modèles dotés d’un palier intermédiaire et les modèles balancés. Ces derniers sont pourvus de marches trapézoïdales qui permettent le changement de direction. Ces types d’escaliers présentent souvent 2 volées et un palier, ils sont fabriqués préalablement en 3 différents éléments. L’assemblage s’effectue normalement sur place. La fixation des escaliers tournants dans la maçonnerie se fait habituellement avec des scellements ou des chevilles spécialement adaptées aux différentes dimensions.

Les formes d’escaliers en vogue

Les escaliers hélicoïdaux s’adaptent parfaitement aux pièces de petite dimension, car elles occupent moins d’espace que la plupart des autres types d’escalier. Ils sont reconnaissables par leurs marches organisées harmonieusement autour d’un seul axe central.

Les escaliers hélicoïdaux sont très en vogue, et ils sont surtout recherchés pour leur fluidité et le gain d’espace qu’ils offrent. Grâce à l’absence de contremarches, les escaliers hélicoïdaux offrent un aspect léger et ajoutent une touche de design au décor de la maison. Cependant, ces escaliers hélicoïdaux ne sont pas réellement pratiques pour l’usage quotidien, car ils sont difficiles d’accès pour les personnes âgées et les enfants en bas âge.

Pour leur part, les escaliers en colimaçon sont très appréciés pour leur faible occupation de l’espace et leur aspect aérien. Ces escaliers existent en différentes matières et ils constituent souvent une véritable œuvre d’art dans une pièce. Très esthétique, ce type d’escalier s’adapte parfaitement tant au milieu d’un salon que dans un petit coin distrait. Les escaliers en colimaçon sont composés d’une trémie carrée et offrent de l’espace à 2 différents niveaux. Le niveau inférieur de l’escalier n’occupe qu’un espace de 2 m sur 2 m au sol et la dimension de l’espace occupée par la trémie au niveau supérieur est identique à l’occupation du niveau inférieur. Comme les escaliers hélicoïdaux, les escaliers en colimaçon ne sont pas réellement adaptés aux jeunes enfants et aux personnes âgées. En effet, ils sont dangereux et demandent beaucoup plus d’efforts. Pour plus de sécurité et de confort, il faut créer des rampes, et aménager des marches plus larges. De plus, il convient de mettre en place une barrière qui permet de garantir un maximum de sécurité.