Accueil du site > Maison > Les différents matériaux pour aménager un escalier

Les différents matériaux pour aménager un escalier

L’escalier est un élément indispensable pour relier les pièces et les étages de l’extérieur, ou de l’intérieur d’une maison.

 

 

Le choix des matériaux pour sa confection est toutefois primordial et dépend du budget, de son utilisation, du design et du style de la maison. Néanmoins, il faut prévoir un budget minimum de 500€, et un maximum pouvant aller jusqu’à 12 000€ selon le modèle choisi.

Pour construire un escalier intérieur ou extérieur, il faut d’abord choisir entre un style droit, tournant ou hélicoïdal. Ensuite, on a le choix entre plusieurs matériaux qui présentent chacun des avantages et des incovénients. Toutefois, le bois reste le matériau le plus prisé, suivi par le béton, les métaux, la pierre et le verre.

L’escalier en bois et en béton

La solidité et l’élégance du bois dépendent de son essence. L’escalier en bois présente l’avantage de convenir à tout type d’intérieur avec un style ancien ou moderne. Cependant, il présentera au fil du temps le désavantage de craquer. Il faut compter entre 500 à 5 000€ pour un escalier en bois droit, entre 1 000 à 6 000€ pour un style tournant et de 1 500 à 8 000€ pour un modèle hélicoïdal. Sa finition requiert de la peinture ou tout simplement du vernis vitrificateur. Son entretien nécessite des insecticides et des fongicides ainsi que le cirage constant des boiseries. L’escalier en béton, quant à lui, est solide et correspond mieux à un emplacement bien visible au rez-de-chaussée. Le béton offre le privilège d’amortir les sons. Son coût est le plus raisonnable car il faut 1 500 à 3 000€ pour un escalier droit, quart tournant ou deux quarts tournants, et entre 2 000 et 4 000€ pour un modèle hélicoïdal. Son installation doit être faite par des professionnels tels qu’un maçon ou un spécialiste fabricant poseur. A noter que sa fabrication se fait en 1 ou 2 mois. L’installation proprement dite demande 1 à 2 semaines car les marches doivent être coffrées et habillées tout en respectant le temps de séchage. En effet, du fait que le béton est froid et peu esthétique, sa finition sera fait de granit, de marbre, de carrelage, de peinture, de pierre imitée ou de bois.

L’escalier en métal

L’escalier métallique intérieur ou extérieur fait aujourd’hui l’objet de travaux de personnalisation avec de la peinture ou de couplage, avec du verre, du bois, ou du limon. Pour le métal, on a le choix entre l’acier, l’inox et l’alu. L’inox est le plus onéreux puisqu’il coûte entre 6 000 à 12 000€, 2 000 à 6 000€ pour l’acier, et plus de 3 000€ pour l’alu. L’acier est le plus solide en plus d’être très esthétique puisqu’il donne un effet moderne et élégant à la fois. Pour traiter l’acier contre la rouille et l’oxydation, il faut l’enduire d’eau et de crème. L’inox, quant à elle, a la faculté d’illuminer la pièce tout en faisant revivre le style des années 70. Il est conseillé d’opter pour une inox anti-rayure pour faciliter son entretien qui nécessite seulement un simple nettoyage avec une éponge micro-fibre. Son installation est en plus simple puisqu’il se fait avec des vis ou des soudures. Par ailleurs, l’alu donne plutôt un aspect industriel. Un escalier principal ne doit toutefois jamais être fait en alu car sa structure est plus fine que le bois, et n’est donc pas très solide. Ainsi, un escalier en alu présente la particularité d’être amovible et il est parfait pour un accès au grenier. Il convient donc parfaitement pour desservir les étages secondaires ou pour un escalier escamotable rétractable. L’aluminium ne nécessite aucun entretien spécial et il est disponible en plusieurs coloris.

L’escalier en pierre et en verre

Un escalier en pierre ou en verre coûte dans les environs de 5 000 à 12 000€. Si on est à la recherche d’un style classique, il faut opter pour un escalier en pierre. L’escalier en verre, quant à lui, est adapté aux appartements modernes en accentuant l’élégance d’un style architectural futuriste. L’escalier en pierre peut utiliser des pierres naturelles ou reconstituées, et il est en général construit avec du béton. La pierre est facile à entretenir si toutefois elle a fait l’objet d’un traitement oléofuge ou hydrofuge de protection. A l’intérieur, il peut desservir les étages entre eux, et à l’extérieur, il se fond agréablement dans le jardin. La pierre doit être habillée par des marches en bois, en pierres reconstituées, en granit, ou en carrelage. Quant à l’escalier en verre, il doit utiliser des verres de sécurité antidérapants, trempés, feuilletés, dépolis ou émaillés. La structure d’ensemble d’un escalier en verre peut être en bois ou en acier chromé inoxydable. L’escalier en verre n’est pas adapté aux personnes ayant des problèmes de vues du fait des effets optiques du verre. Concernant leur entretien, il faut prévoir des nettoyages fréquents des traces.