Accueil du site > Maison > Les différents types de sèche-serviette

Les différents types de sèche-serviette

Le sèche-serviette fait partie des accessoires indispensables dans la salle de bain. Il permet de disposer de serviettes préchauffées qui sont plus agréables à utiliser après un bon bain relaxant. En plus de sa fonction principale, il permet également d’augmenter la température de la salle durant l’hiver. Si vous devez investir dans cet accessoire, vous avez le choix entre trois types : le sèche-serviette électrique, le sèche-serviette à eau, et le sèche-serviette mixte.

 

 

Les serviettes mal séchées produisent de mauvaises odeurs d’où le recours au sèche-serviette. Le sèche-serviette doit répondre aux normes en vigueur dont le NF, doit être catégorisé dans la classe 2 ou dans le volume de sécurité 2 ou 3. Pour être conforme aux normes de sécurité des matériels électriques, le sèche-serviette électrique doit être protégé par un disjoncteur différentiel de 30 ma. En combinant les avantages du sèche-serviette électrique et du sèche-serviette à eau, le sèche-serviette mixte s’avère être le modèle idéal. En été, il peut fonctionner en mode électrique dès que le chauffage central est éteint, et en hiver, il peut fonctionner avec l’eau chaude et devient très économique. Le choix d’un sèche-serviette peut aussi dépendre du matériau qui le compose, l’acier ou l’aluminium. Le sèche-serviette en acier a la particularité de chauffer et de refroidir rapidement. Par ailleurs, il est disponible en différents modèles, de style et de format variés. Quant au sèche-serviette en aluminium, son montage est effectué exclusivement en série, et il présente parfois des incompatibilités avec les autres radiateurs à eau chaude en acier ou en fonte. Certains modèles plus sophistiqués permettent d’éviter la formation de buées sur le vitrage ou le miroir. Devenus de véritables accessoires de décor d’une salle de bain, les sèches serviettes sont déclinés en différents modèles, allant des styles épurés en passant par les modèles à fixations murales extra-plates, ou munis des tubes collecteurs de forme rectangulaire.

Le sèche-serviette électrique

C’est un radiateur multifonction qui assure à la fois la convection, le rayonnement et la ventilation. En fonctionnant tel un chauffage central, il diffuse une chaleur homogène et douce produite par le chauffage d’un liquide caloporteur par une résistance. Pour être efficace, la puissance de cette dernière doit varier entre 500 watts à 1 500 watts. Le chauffage de la température du local est favorisé par la fonction de ventilation du sèche-linge. Très performant, le sèche-linge électrique est doté d’un thermostat programmable ainsi que d’un limiteur thermique de sécurité. L’utilisation de ce type de sèche-linge présente plusieurs avantages qui doivent être pris en considération lors de votre choix. Étant raccordé uniquement au secteur, il s’utilise en toute indépendance, car son installation n’est pas reliée au système de chauffage central. Par ailleurs, il est utilisable durant toute l’année, en été comme en hiver.

Cependant, son inconvénient est sa consommation plus élevée en électricité par rapport au sèche-serviette à eau chaude. Il faut environ une puissance de 100 à 300 W/m2 pour chauffer convenablement une pièce de salle de bain avec les serviettes. Ce type de sèche-serviette est également plus couteux à l’achat et son installation exige des précautions répondant à des normes de sécurité qui imposent une distance minimale entre les éléments électriques et les sources d’eau comme le lavabo, la douche ou la baignoire.

Le sèche-serviette à eau

En fonctionnant comme un radiateur classique, le sèche-serviette à eau est en liaison avec le chauffage central qui marche au fuel ou au gaz. La chaleur produite provient des tubes du radiateur dans lesquels circule l’eau chaude du chauffage central. C’est le type de sèche-serviette le plus utilisé, et il a l’avantage d’être disponible dans des formes et dimensions variées. Par ailleurs, son design très recherché est contribue à la décoration de la salle de bain. Son utilisation est aussi plus sécurisante, car ce sèche-linge est dépourvu d’éléments électriques. Il est possible de le faire fonctionner indépendamment du chauffage central en installant une commande manuelle séparée. La seconde alternative est d’utiliser un système de régulation pour le réglage d’un second circuit de chauffage indépendant. Pour chauffer convenablement une pièce avec les serviettes, il faut disposer d’une puissance de 100 watts au mètre carré. Le sèche-serviette à eau présente l’avantage de garder la chaleur de manière durable. Par ailleurs, il est très économique, car il ne consomme que très peu d’énergie, et son prix d’achat est abordable. Cependant, il ne peut pas être utilisé toute l’année, surtout en été où le chauffage n’est pas en marche.

Sur internet, il est facile d’acheter un radiateur sèche-serviette en ligne et chez Estrada par exemple, vous trouverez tous les sèches-serviettes différents disponibles sur le marché : http://www.estrada.fr/fr/9-radiateur-seche-serviette