Accueil du site > Jardin > L’essentiel à savoir sur les pergolas, les parasols et les voiles (...)

L’essentiel à savoir sur les pergolas, les parasols et les voiles solaires

On a tous besoin de se prélasser dans un coin tranquille à l’ombre, et particulièrement en été, qu’on dispose ou non d’une grande cour ou d’un grand jardin qui peut loger un chalet.

 

 

Un petit espace peut être aménagé pour faire de l’ombre, ne serait-ce qu’une voile solaire, si on ne peut pas bénéficier d’une pergola ou d’un parasol. La mise en place de ce lieu de détente doit tenir compte de certaines conditions.

Que ce soit la pergola, la voile solaire ou le parasol, chacun sert à avoir un petit coin d’ombre dans le jardin, sur la terrasse ou sur la plage. Leur rôle premier est donc de nous protéger des rayons solaires lors des fortes chaleurs. Néanmoins, ils peuvent protéger du vent ou de la pluie et dans certains cas un petit coin tranquille pour se détendre ou prendre ses repas.

Choisir sa pergola

Les plantes grimpantes vont servir de couverture à cette construction et permettre d’ombrager l’espace. Si on veut donner un caractère plus sécurisant et étanche au toit de la pergola, on peut se passer des plantes grimpantes et monter un toit en tuiles. Elle peut être installée au beau milieu du jardin ou juxtaposée à la maison, elle rafraîchit le rez-de-chaussée dans ce dernier cas. Quand elle est érigée sur le seuil d’une terrasse, elle devient alors un élément important d’ornement, et elle peut également servir d’encadrement pour une allée. Pour la construction, on utilise le bois qui doit subir un traitement avec une essence de bois pour une meilleure durabilité, ou le fer forgé dont la durabilité est assurée si les traitements anti-rouille et anti-corrosif sont correctement effectués, mais l’aluminium représente l’alternative la plus intéressante, car il ne nécessite pas de traitement particulier. Quelques fantaisies peuvent être permises pour la construction du toit, il peut être en verre, ouvrant ou coulissant. Il existe des pergolas préfabriquées dont les prix varient selon le matériau utilisé, le style et le design. Le métal inox est le plus cher et coûte entre 5 000 et 7 000 euros ; vient ensuite l’aluminium pour 4 000 à 5 000 euros ; puis le fer autour de 2 000 euros auxquels il faut ajouter les traitements. La pergola en bois peut être acquise à environ 800 euros, quelquefois même à 500 euros, dépendant de sa surface. La moins coûteuse est celle en PVC ou en plastique, mais le support est moins résistant au poids et aux chocs.

Préférer un parasol

Pour la table du jardin, le diamètre du parasol doit être plus grand que celui de la table pour que tout le monde soit protégé du soleil. Pour une grande terrasse, on peut choisir la dimension maximale, de 3 à 4 mètres de diamètre. Les parasols classiques ont un mât dont l’axe est centré. Mais des modèles dont le mât est décentré, appelés encore « à bras déporté », existent aussi sur le marché et ils coûtent plus chers, soit autour de 100 euros, à cause de leur performance. Le mât partant du pied s’articule avec un bras qui porte la toile pouvant être inclinée dans toutes les directions, sur 360°. Cela évite de déplacer le parasol suivant l’évolution de la position du soleil. La règle importante à respecter est que le socle ait un poids qui permet une bonne stabilité, pouvant aller jusqu’à 90 kg, ce qui ne permet donc pas de déplacer souvent le parasol. D’ailleurs, certains modèles sont faits pour être fixés au mur d’une terrasse. La structure et le mât peuvent être construits en bois, mais ce matériau a l’inconvénient d’être lourd ; ceux en PVC et en aluminium sont plus légers et ne nécessitent aucun entretien spécifique, et ce dernier est particulièrement résistant. Généralement, on peut acquérir un parasol à partir de 50 euros, le prix varie selon sa dimension et le matériau utilisé pour sa structure.

Pourquoi opter pour les voiles solaires ?

Il existe des voiles prêtes à poser, dont les dimensions sont standards pour une utilisation temporaire, et des voiles sur mesure qui sont conçues pour résister plus longtemps, voire être permanentes. Ces toiles s’installent avec des fixations qui les accompagnent dans le kit. On n’a pas besoin de professionnel pour le montage, des mâts sont à mettre en place pour supporter les voiles. Quelques-unes portent des sangles de renfort sur les bords, comme celles fabriquées par « Voiles d’Ombrages France », ce qui assure leur durabilité. Les formats et les dimensions sur mesure sont destinés aux espaces de forme irrégulière, car les standards sont le plus souvent de forme carrée ou triangulaire. Pour le cas des modèles sur mesure, on peut utiliser des voiles de différentes couleurs pour plus d’originalité, les standards étant fabriqués dans des coloris restreints. Leur inconvénient demeure le prix élevé par rapport aux modèles standards qui sont plus ou moins abordables et qui peuvent tenir pendant plusieurs années.