Accueil du site > Piscine > Piscine : chauffée ou pas ?

Piscine : chauffée ou pas ?

Une piscine chaude toute l’année, qui n’en a jamais rêvé ? Des baignades même au printemps et à l’automne, c’est tentant ! Profiter de sa piscine pour que l’investissement soit intéressant, se faire plaisir toute l’année et pouvoir nager dans une eau chaude, oui, mais comment faire ?

Si vous vous demandez si cela vaut le coup d’acheter un chauffage de piscine, ce petit guide vous explique comment chauffer l’eau sans vous ruiner.

 

 

Une grande quantité d’énergie est nécessaire pour chauffer l’eau d’une piscine et le chauffage les plus classiques sont très inefficaces. Le propane, le gaz naturel ou d’autres combustibles fossiles peuvent être brûlés pour chauffer l’eau et on peut aussi utiliser de l’électricité. Les coûts de chauffage d’une piscine peuvent être considérablement réduits grâce à de simples changements dans l’entretien de la piscine et l’utilisation de sources de chaleur plus efficaces et respectueuses de l’environnement.

Économisez de l’énergie grâce à l’utilisation d’une couverture solaire de piscine.

Une couverture solaire est une bâche flottante qui isole la surface de l’eau de la piscine. La majorité de la chaleur qui s’échappe de l’eau de la piscine est perdue à travers la surface de la piscine, et une couverture solaire réduit considérablement les pertes de chaleur. En outre, elle permet à une partie de l’énergie solaire de traverser la bâche et de se transformer en chaleur dans l’eau. Vous pouvez facilement calculer le gain de température avec un thermocouple type k. Avec cette bâche, vous ferez des économies importantes sur votre facture de gaz car vous mettrez en marche le chauffage beaucoup moins souvent et pour des périodes plus courtes.

Utilisez le chauffage de la piscine en fonction de vos besoins.

Les chauffages à gaz peuvent réchauffer l’eau de la piscine relativement rapidement. Selon la fréquence à laquelle vous utilisez votre piscine, il peut être beaucoup plus efficace de ne faire fonctionner votre chauffage qu’en cas de besoin. Par exemple, si vous avez tendance à nager seulement le samedi et le dimanche, il n’est pas nécessaire pour faire fonctionner le chauffage toute la semaine pour maintenir la température de l’eau de la piscine. Allumez-le le vendredi soir, et en fonction de la taille de l’appareil, vous aurez de l’eau chaude le samedi matin. Eteignez l’appareil de chauffage à nouveau le dimanche soir pour une réduction drastique des coûts du gaz.

On dit souvent qu’il est beaucoup plus efficace et rentable de faire fonctionner le chauffage en permanence car il brûle moins de gaz en gardant l’eau à la même température pendant toute la semaine. Ce n’est pas vrai : la quantité d’énergie nécessaire pour garder votre piscine chaude est directement liée à la quantité de chaleur que votre piscine perd, qui est elle-même directement proportionnelle à sa température tout au long de la semaine.

Utilisez une source alternative d’énergie comme une pompe à chaleur.

Une pompe à chaleur utilise le même procédé qu’un climatiseur, sauf que le processus est inversé et que la chaleur tirée de l’air extérieur est utilisée pour chauffer l’eau de la piscine. Vous aurez besoin d’électricité pour alimenter la pompe à chaleur.

Achetez un chauffage solaire.

Une autre alternative aux combustibles fossiles qui sont très chers est la chaleur gratuite du soleil. Les panneaux solaires de piscine collectent la chaleur du soleil pour chauffer l’eau. Ces panneaux sont très faciles à installer par vous-même et sont généralement très durables sous tous les climats. Le seul inconvénient est que si le soleil ne brille pas, votre piscine n’est pas chauffée. Le chauffage solaire est une excellente solution dans les régions chaudes qui bénéficient de journées ensoleillées tout au long de l’année.

Chauffage solaire. Photo : U.S. National Archives and Records Administration