Accueil du site > Jardin > Techniques de semis et d’entretien d’une pelouse

Techniques de semis et d’entretien d’une pelouse

La qualité des herbes qui composent votre gazon dépend du bon choix des techniques de culture utilisées. À cela doit s’ajouter la maîtrise de la plantation et de l’entretien du tapis vert. Bien entretenir un gazon n’est pas une tâche difficile. Si vous n’êtes pas un spécialiste du jardinage, l’application des méthodes décrites ci-après vous permettra de donner un aspect agréable à votre pelouse.

 

 

La pelouse est le revêtement du sol par un tapis d’herbe. Ainsi, avant de lancer le processus de plantation de votre gazon, vous devez prendre en compte le choix du lieu d’implantation de celle-ci. Le facteur qui influencera votre choix, mis à part l’emplacement proprement dit que vous aurez imaginé pendant de longues heures, est la composition chimique du sol. Sachez qu’il faut analyser promptement une partie du sol où vous allez planter votre gazon. Cette étape vous aidera à rendre les conditions de culture de la plante optimale. Selon les spécialistes, l’ajout de tourbe ou d’argile permet aux sols qui ont une capacité de rétention d’eau faible de s’améliorer. Concernant les autres additifs, sachez que la chaux peut rendre le pH d’un sol plus basique et une quantité suffisante d’humus permettant d’obtenir un sol moins calcaire.

Préparation du sol pour la plantation d’une pelouse

Un sol bien étudié et bien préparé vous permettra d’obtenir une jolie pelouse. Il faut en premier lieu éliminer les éléments solides qui ne sont pas favorables au semis et à la croissance des touffes d’herbe. Pour cela, commencez par enlever les cailloux, les blocs de pierre ainsi que les éventuelles plantes inutiles. Ensuite, vous devez retourner le sol sur environ 20 cm de profondeur. Pour ce travail, l’usage d’une fourche à bêcher et d’une bêche en acier conviendra parfaitement. Après vient la phase d’aplanissement du sol, un coup de ratissage permettra d’éliminer les mottes de terre persistantes et le tout doit être ramené sur un même niveau par l’utilisation d’un rouleau de jardin. Pour des raisons de praticité, il est conseillé de procéder à ce travail en dehors des périodes de pluie ou sur des sols mouillés.

Semer et planter une pelouse

Une fois le sol bien préparé, il vous faut entrer dans l’étape du semis des graines. Ce travail s’effectue généralement en automne ou au printemps, ces saisons favorisant la croissance des jeunes pousses d’herbe. Sachez que vous devez choisir les graines que vous allez semer en fonction de l’utilisation que vous allez faire de votre gazon. Vous pouvez ainsi utiliser votre pelouse pour pratiquer un sport tel que le football. Vous choisirez donc l’espèce en fonction de vos besoins. Le semis peut être effectué manuellement ou à l’aide d’une machine, appelée épandeur, sur un sol préalablement émietté. Vous sèmerez environ 35 grammes de semis par mètre carré. Pour finir cette étape, recouvrez les graines avec une quantité raisonnable de terre et peaufinez votre travail par un arrosage avec une pluie fine, après avoir bien tassé l’ensemble.

Entretenir son gazon

Le secret d’un gazon en bonne santé, vert et bien ordonné, réside dans son entretien. Il vous faut tondre la pelouse quand les herbes ont atteint une longueur de 10 cm. Le principe est que vous devez maintenir la longueur des herbes entre 4 et 8 cm. Les gazons avec des herbes trop courtes risquent de périr rapidement et les touffes trop longues ne sont pas esthétiques et vieilliront vite. Vous pouvez opter pour une tondeuse mécanique ou électrique, cette dernière convenant plus aux jardins de superficie importante.

Pour conserver l’aspect esthétique de votre pelouse, les bords peuvent être arrangés au moyen d’outils manuels tels que les dresse-bords, ou encore au moyen d’une bêche. Mais si vos moyens le permettent, il existe des appareils qui fonctionnent avec des batteries rechargeables, ce sont les cisailles à herbe.

Dans l’entretien d’un gazon, il ne faut pas négliger l’arrosage, comme dans toutes les autres activités de jardinage. Un manque d’eau peut être fatal à vos jeunes herbes. Lors de l’arrosage, il faut veiller à ce que les racines obtiennent une quantité d’eau suffisante. Vous pouvez choisir d’utiliser un arrosoir classique, ou même un arrosoir automatique et programmable pour arroser de votre pelouse.

Il ne faut pas oublier qu’après une tonte ou une scarification, il faut impérativement ramasser l’herbe coupée. En effet, elle constitue un danger pour les pousses restantes. Les techniques d’entretien tel le désherbage, l’élimination des mousses et la protection contre les rongeurs nuisibles contribueront également à soigner votre gazon.