Afin de profiter au mieux de votre lave-vaisselle, n’oubliez pas qu’il est inutile de laver vos couverts avant de les mettre dans le lave-vaisselle car cela serait une perte de temps. Il n’est également pas nécessaire de classer vos couverts lorsque vous les mettez dans le lave-vaisselle. Au contraire, il vaut mieux les mélanger pour éviter qu’ils ne se collent les uns aux autres durant le nettoyage. Et enfin, n’oubliez pas de nettoyer le filtre pour éviter les mauvaises odeurs.

Historique du lave-vaisselle

Un lave-vaisselle est un appareil électroménager, destiné au lavage de votre vaisselle. Le premier modèle de lave-vaisselle remonte au XIXème siècle, plus précisément dans les années 1850. Les premières versions de pièces électriques destinées à améliorer cet appareil domestique furent ajoutées vers les années 1920. C’est vers les années 1940 qu’on voit apparaître aux États-Unis, la gamme de lave-vaisselles automatiques qui seront considérés comme le grand-père du lave-vaisselle moderne.

Le choix d’un lave-vaisselle

Comparé au lavage à la main, qui a tendance à prendre plus de votre temps et plus de votre consommation en eau potable, les ménagères préfèrent aujourd’hui se tourner vers des appareils efficaces et perfectionnés, qui facilitent les corvées de tous les jours tels les cuisinières, four à micro-ondes et lave-vaisselles… Cependant, devant le large des choix qu’offre ce dernier, le client s’y perd parfois devant les différents modèles proposés. En fonction de la quantité de couverts à laver et du temps que l’appareil met pour le lavage de vos couverts, vous avez le lave-vaisselle standard ou posable et le lave-vaisselle intégrable. Le lave-vaisselle standard a surtout une fonction de nettoyage. Vous pouvez le placer par exemple sous un plan de cuisine, car il a l’avantage de pouvoir soutenir d’autres appareils électroménagers sans s’endommager, ce qui peut s’avérer très pratique pour une cuisine peu spacieuse. Également performant, ce modèle comprend un style d’habillage neutre et passe-partout pour un prix abordable, du fait que son habillage est définitif et non-modifiable. Ainsi, vous pouvez par exemple avoir un lave-vaisselle posable compact, pouvant contenir jusqu’à 6 couverts, ou encore un lave-vaisselle posable classique, pouvant contenir jusqu’à 8 couverts pour les modèles de 45 cm d’épaisseur, ou 12 couverts pour les modèles de 60 cm d’épaisseur. Vient ensuite le lave-vaisselle intégrable, un modèle de lave-vaisselle également performant, qui a deux fonctions en plus par rapport au lave-vaisselle standard : esthétique et décorative. Il comprend un type d’habillage personnalisé, fourni lors de l’achat, dont vous pouvez en modifier les coloris selon des designs bien précis. Par exemple, vous avez la possibilité d’adapter les couleurs d’habillage de votre lave-vaisselle en fonction du papier-peint ou encore de la couleur de vos murs, vos meubles, votre décoration intérieure… Il coûte un peu plus cher que le modèle standard, du fait qu’on peut le personnaliser à volonté.

L’utilisation et l’entretien d’un lave-vaisselle

L’usage principal du lave-vaisselle consiste à laver vos couverts. Durant le processus de nettoyage, le lave-vaisselle a trois actions de fonctionnement bien précis, à savoir, une action mécanique, thermique et détergente. L’action mécanique est en quelque sorte « l’arrosage » et le nettoyage de votre vaisselle, grâce à 2 ou 3 bras de lavage qui frottent vos couverts. La deuxième est l’action thermique qui consiste à faire fondre la graisse sur vos couverts, grâce à l’eau chauffée avec une température croissante pouvant aller de 60 à 90°C. Ce type de température serait généralement insupportable pour les mains. La dernière action fait usage d’un détergent spécifique puissant à PH élevé et à base de tensio-actifs. Il a pour rôle d’attaquer et de décomposer les restes d’aliments. Nécessitant un minimum d’entretien, l’usage fréquent du lave-vaisselle requiert l’utilisation au moins une fois par mois d’un « sel régénérant » pour enlever les traces de calcaire, essentiel pour avoir un meilleur résultat pour des verres brillants et sans taches. Il est à noter que le calcaire est responsable de ces taches blanchâtres sur nos verres. À part le sel régénérant, il serait également préférable d’utiliser un « liquide de rinçage » une fois par mois qui a pour objectif de préparer le rinçage et favoriser le séchage pour un résultat de nettoyage optimal.

Pour en savoir plus, le comparatif sur “Que Choisir” (accès payant)